Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
ride blanc royal reebok ec femme bleu et clair UpSMqVzG

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Aleteia
Vendredi 22 février | Sainte Marguerite de Cortone

ride blanc royal reebok ec femme bleu et clair UpSMqVzG

Suivez-nous
Publicité
ride blanc royal reebok ec femme bleu et clair UpSMqVzG
La rédaction d'Aleteia
Une mystérieuse croix géante échouée sur une plage de Floride
Zuzanna Gorska-Kanabus/Marzena Devoud
Ces petits gestes du quotidien pour rendre les couples très heureux
taille talons reebok des femme clasic leather 5AScLqR34j
Fr. Thomas Michelet, op
« Sodoma » : les pécheurs sont dans l’Église
Marzena Devoud/Calah Alexander
Pourquoi ne faut-il surtout pas remettre à plus tard vos rendez-vous avec vos amies
Caroline Becker
Ce livre est le plus imprimé au monde après la Bible
Pierre Durieux
Bernadette, sainte patronne des colocs’
Agnès Pinard Legry
Burkina Faso : un missionnaire tué dans une attaque djihadiste baskets running reebok reebok running baskets femme reebok baskets femme femme TF1KlJc
Edifa
Couple : vivre le plaisir de manière juste
Mathilde de Robien
Argent dans le couple : peut-on aimer sans compter ?
Jean-Michel Castaing
Pourquoi Sainte Bernadette doit rester à Nevers
Au quotidien
©Donna Todd/Calcutta Rescue
Arthur Herlin | 29 janvier 2016

À l'heure où des centaines de milliers de personnes souffrent encore de la lèpre, de nouvelles découvertes exceptionnelles viennent rendre possible une éradication prochaine

Une petite fille blonde, le visage déformé par la lèpre. L’image n’est pas banale et pour cause : la maladie a totalement disparu en Occident. Pourtant, des dizaines de milliers d’enfants en sont encore atteints dans le monde. C’est ce constat qui a inspiré à la Fondation Raoul Follereau cette image percutante d’une enfant d’Europe à laquelle les Français peuvent s’identifier. Une campagne d’appel aux dons volontairement provocatrice mais qui a le mérite de capter l’attention sur ce fléau alors qu’aura lieu le 29, 30, 31 janvier 2016, la 63e Journée mondiale des lépreux.

Une transmission d’animal à homme ?

Une étape déterminante pour la recherche a été la découverte, en 2013, d’un tatou porteur de la maladie. Le professeur Stewart Cole a ainsi pu mettre en évidence une éventuelle transmission d’animal à homme. « Ce grand généticien a identifié le génome de la lèpre, la carte d’identité de la maladie », souligne le docteur Cauchoix, spécialiste de la lèpre auprès du ministère de la santé de Madagascar et collaborateur de la Fondation Raoul Follereau.

« Cela va permettre de remonter aux origines de la maladie, de comprendre pourquoi et comment elle a notamment disparu dans les pays européens, se réjouit-il. Au départ, nous pensions que le bacille avait peut-être perdu de sa capacité virulente et s’était dégradé avec le temps mais les recherches du professeur Cole avec l’Institut Pasteur, en s’appuyant sur des os de lépreux du Moyen Âge, ont démontré que les bacilles étaient identiques à ceux d’aujourd’hui. » La lèpre ne s’est donc pas simplement affaiblie avec le temps.

Reste donc une seule hypothèse : « L’hygiène et l’amélioration des conditions de vie, et l’augmentation de l’immunité des individus qui en découle, sont donc probablement à l’origine de cette disparition », avance le docteur Cauchoix. D’où l’importance d’enrayer la misère dans le monde pour venir à bout de cette maladie infectieuse.

« Les religieuses sont auprès des lépreux depuis toujours »

La lèpre se soigne aujourd’hui très bien avec un traitement antibiotique sur une période de six à douze mois. « Depuis 30 ans, 100% des malades guérissent », fait remarquer le docteur Cauchoix, tout devient donc une question de moyen. « L’idéal serait de trouver un traitement qui dure beaucoup moins longtemps d’où l’importance des recherches », insiste-t-il.

En matière de soins prodigués aux lépreux, les dispensaires catholiques sont souvent en première ligne. « Les sœurs sont auprès des lépreux depuis toujours », explique le médecin. En plus de leur prodiguer les soins, partout les religieuses les hébergent, les réhabilitent et favorisent leur réinsertion. « Les dispensaires apportent tant sur le plan médical qu’humain », explique le médecin. Ils compensent efficacement l’absence d’hôpitaux dans les régions isolées et défavorisées. « Je ne suis pas sûr que l’on pourrait ainsi lutter contre la maladie sans l’investissement des religieux », reconnaît le spécialiste.

La lèpre mais pas que…

Les fonds récoltés par le Fondation Raoul Follereau permettront donc de soutenir ces recherches mais aussi d’élargir son champ d’action. Les atouts de l’organisation ne se résument pas aux soins apportés aux lépreux. Présente depuis 1988 au Moyen-Orient, elle vient aussi en aide au développement des chrétiens d’Orient victimes de la guerre en Irak et en Syrie.

Dans ce cadre, une conférence aura lieu mardi 2 février prochain au Collège des Bernardins sur le thème : « Que faire face au drame des chrétiens d’Orient ? ».  Le père Najeeb, un prêtre dominicain partenaire de la Fondation Raoul Follereau, sera présent à cette occasion. Lui-même exilé à Erbil, il vit auprès des familles déplacées et est notamment connu pour avoir sauvé des milliers de manuscrits religieux de la destruction par l’État islamique.

Que faire face au drame des chrétiens d’Orient ? Conférence le mardi 2 février à 20h au Collège des Bernardins – Salle Lexington – 20 rue de Poissy, 75005 Paris. Pour plus d’information au 01 53 68 98 98.

ride blanc royal reebok ec femme bleu et clair UpSMqVzG
Tags:
conferencejournée mondialelepremadagascarmaladierecherchesciences
Top 10 d’Aleteia
  1. Les plus lus
  2. La rédaction d'Aleteia
    Une mystérieuse croix géante échouée sur une plage de …
  3. Zuzanna Gorska-Kanabus/Marzena Devoud ride blanc royal reebok ec femme bleu et clair UpSMqVzG
    Ces petits gestes du quotidien pour rendre les couples très …
  4. Fr. Thomas Michelet, op
    « Sodoma » : les pécheurs sont dans l’Église
  5. Marzena Devoud/Calah Alexander
    Pourquoi ne faut-il surtout pas remettre à plus tard vos …
  6. Caroline Becker
    Ce livre est le plus imprimé au monde après la Bible
  7. Pierre Durieux
    Bernadette, sainte patronne des colocs’
  8. Agnès Pinard Legry
    Burkina Faso : un missionnaire tué dans une attaque …
  9. Edifa ride blanc royal reebok ec femme bleu et clair UpSMqVzG
    Couple : vivre le plaisir de manière juste
  10. Mathilde de Robien
    Argent dans le couple : peut-on aimer sans compter ?
  11. Jean-Michel Castaing
    Pourquoi Sainte Bernadette doit rester à Nevers
Publicité
Poursuivez la lecture
Publicité
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Publicité
Publicité
TOUT LE CHOIX DE LA RÉDACTION
Le choix de la Rédaction
Xavier Patier
François-Xavier Bellamy, le délit d’être catholique
running cushion reebok reebok femme one one cushion femme running KlFc1J
Agnès Pinard Legry
Christian Streiff, de l’homme pressé à celui qui prend le temps
Domitille Farret d'Astiès
40, 50, 60 ans de mariage… Des couples livrent le secret de leur longévité
Nicolas Boutin
Profanations dans des églises : « Il y a la justice et il y a la miséricorde »
Fr. Thomas Michelet, op
« Sodoma » : les pécheurs sont dans l’Église reebok in reebok classics classics in noir DYHIeW2E9
Edifa
Attention à l’égoïsme des familles face aux célibataires !
ride blanc royal reebok ec femme bleu et clair UpSMqVzG
Publicité
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]
Publicité
femme reebok femme reebok hexalite reebok vert vert hexalite hQdstrC